Bou SaâdaDestinations

Voyage à Bou Saâda : la cité du bonheur

5 mins de lecture

Située au nord-est de la région de l’Atlas saharien en Algérie, quelque part entre les montagnes de l’Atlas et la dépression et le lac salé de Hodna, se trouve la ville et l’oasis de Bou Saâda. La ville est et a toujours été une ville de pèlerinage. Bou Saâda commune de la wilaya de M’Sila (située à 69 km du chef-lieu), est la première oasis avant le désert. Autant dire un excellent avant-goût à presque 300 kilomètres d’Alger. De quoi se faire plaisir et découvrir du pays, le temps d’un week-end par exemple.

C’est un endroit où les visiteurs peuvent reposer leur corps et leur esprit fatigués après des journées passées dans l’environnement difficile des desserts. En gros, “Bou” signifie père et “Saâda” signifie paix et bonheur. Le nom est approprié pour ce petit havre du désert. Bou Saâda est une véritable oasis. Construit le long de la rive gauche de l’oued Bou Saâda, il contraste fortement avec les montagnes arides environnantes et les marais salés secs.

Traditionnellement, il servait de place de marché importante et était bien connu pour sa production de bijoux, de ferronnerie, de tapis et de couteaux bousaadi. Peu de choses ont changé. Bou Saâda est toujours un poste de traite important et une halte pour les nomades itinérants et en plus de ces marchandises, Bou Saâda possède désormais également une usine de textile. Cependant, cette petite oasis n’est plus exclusivement ouverte à ceux qui voyagent à dos de chameau et à cheval car elle est désormais bien reliée aux autres centres urbains par la route.

Que visiter à Bou Saâda ?

Vieille médina, longue histoire

Venues d’orient, d’Andalousie, escale des caravaniers yéménites, du Soudan, … Ou encore refuges des soldats du dernier roi de Cordoue Abou Badil, des Banou Hillal, des Banou Hammad, des baghdadis et des Kouloughlis… On dit que Bou Saâda aurait été édifiée au 13e siècle par les Gétules berbères migrants ou au 15e siècle par les catholiques, au lendemain de la Reconquista espagnole de l’Andalousie. On dit aussi que cette cité renommée pour ses arts et ses lettrés de par le monde, est sortie de terre à l’avènement des vassaux d’Alger. Tant de choses et autant d’histoires qui font toute la magie des ouled nail, les mystères de la cité du bonheur… À découvrir absolument.

Le moulin Ferrero

Déplacé au centre-ville, le moulin Ferrero du nom de son propriétaire italien a débarqué en Algérie en 1867. Après un passage à Bejaia, il s’installe à Bou Saâda. À l’origine, le moulin se trouvait à 02 kilomètres de la ville, l’emplacement actuel est à visiter. Le site offre une vue splendide sur la vallée. Implanté en cascade sur une plateforme rocheuse.

Le domaine de la puissante Lalla Zineb

Au pied du mont Omrane, sur deux collines, entourée de montagnes, El Hammel a été bâtie au 11e siècle. La zaouïa culminante au sommet, vous donne cette impression que temps n’a pas d’emprise sur les lieux. Que l’âme et l’esprit de Layla Zineb amie d’isabelle Eberhardt sont présents dans chaque recoin de la forteresse.

Constituée d’une mosquée, d’une école coranique et du mausolée ou repose entre-autre le Fondateur Sidi Mohamed et son héritière : Lalla Zineb, l’insoumise. Une véritable héroïne qui a reçu la baraka de son père, a la mort de ce dernier en 1897. Zineb a tôt fait d’imposer la volonté de son père d’abords à son cousin puis aux forces coloniales qui ont tenté de l’en dépossédé. On dit qu’elle a hérité de son père la baraka mais aussi une somme d’argent équivalent aujourd’hui à neuf millions d’euros. De quoi attiser toutes les convoitises.

Le musée Etienne Dinet

Inauguré en 1993, le musée est mitoyen à la demeure du peintre dont le nom est intimement lié à la cité du bonheur. Par amour pour Bou Saâda, Etienne Dinet a choisi de vivre et d’y être enterré, aux côtés de son meilleur ami Hadj Slimane Ben Brahim. C’est d’ailleurs avec lui que Dinet rédigera plusieurs ouvrages sur l’islam ainsi que son testament écrit en arabe. Le visiteur découvrira dans ce musée, quantités de peintures à admirer.

Le fort de Beni Hammad

Le fort de Beni Hammad, également appelé Al Qal’a de Beni Hammad est une ville palatine fortifiée en Algérie. Aujourd’hui en ruines, au XIe siècle, elle servit de première capitale à la dynastie Hammadide. Il se trouve dans les monts Hodna au nord-est de M’Sila, à une altitude de 1 418 mètres, et reçoit une eau abondante des montagnes environnantes. Le fort de Beni Hammad est situé près de la ville de Maadid, à environ 225 kilomètres au sud-est d’Alger, au Maghreb. En 1980, elle a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO et décrite comme une image authentique d’une ville musulmane fortifiée. La ville comprend une longue ligne de murs de 7 kilomètres. A l’intérieur des murs se trouvent quatre complexes résidentiels, et la plus grande mosquée construite en Algérie après celle de Mansourah.

Les gravures rupestres à Ben Srour

À une quarantaine de kilomètres de Bou Saâda, se trouve Beni Srour. Un site qui regorge d’histoire avec nombreuses gravures préhistoriques datées à 7000 ans avant Jésus –Christ. Plus de cent sites archéologiques ont été répertoriés dans la wilaya de M’Sila.

Où dormir à Bou Saâda ?

Bou Saâda est connue pour ses hôtels raisonnables qui sont disponibles dans toute la ville. Ceux situés au cœur de la ville vous offriront un bon emplacement et de superbes vues sans vous coûter très cher.

L’hôtel le Kerdada

Le Kerdada, certainement plus intimiste, est un hôtel des plus luxueux. Les chambres sont spacieuses, le mobilier élégant et la décoration sobre.

L’hôtel le Caid

L’hôtel Le Caïd est un établissement confortable avec des chambres bien équipées et propose un hébergement jusqu’à 4 étoiles. Pour en savoir, visiter le site de cet hôtel.

L’auberge de jeunesse de Bou Saâda

L’auberge de jeunesse de Bou Saâda offre des chambres meublées uniquement d’un lit et d’une salle de bain physique. Vous aurez également accès à des équipements communs tels qu’un bureau d’excursions sur place.

Gîte la maison du bonheur

Un endroit convivial et chaleureux pour vous accueillir dans les traditions.

Où manger à Bou Saâda ?

Un des endroits le plus connus et le plus traditionnel de Bou Saâda est le restaurant blanc. Il offre à ses clients un voyage gastronomique et culturel, bercés par de la musique traditionnelle.

Le restaurant Dar Maima est également connu pour ses plats traditionnels. Si vous ne souhaitez pas allez au restaurant et manger rapidement pour profiter de votre séjour, il y a une pizzeria à Bou Saâda.

Bou Saâda est une destination à visiter pour sa beauté, ses traditions et sa culture. Vous avez désormais toutes les cartes en main pour voyager à destination de cette porte du désert.

34 articles

À propos de l'auteur
Khier Saidani, je suis le fondateur de Destination Algérie. Amoureux de la nature, de la nourriture et de la beauté du pays. Blogueur dans l'âme qui veut inspirer les voyageurs à explorer/voyager vers l'Algérie.
Articles
La rédaction vous recommande
AlgerDestinations

Où sortir en couple à Alger ?

2 mins de lecture
Si vous êtes à la recherche d’une soirée romantique avec votre partenaire, ne cherchez pas plus loin qu’Alger ! Cette ville offre…
DestinationsSkikda

Meilleurs endroits romantiques à Skikda pour jeunes mariés

2 mins de lecture
Si vous êtes à la recherche d’un endroit romantique pour emmener votre moitié, Skikda est la destination parfaite. Dans cet article, nous…
DestinationsSud Algérie

Meilleurs endroits à visiter en couple dans le sud de l'Algérie

2 mins de lecture
Lorsqu’il s’agit d’escapades romantiques, il y a beaucoup d’endroits incroyables à choisir. Toutefois, si vous recherchez quelque chose d’un peu différent, pourquoi…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.